Les brevets de l’économie décentralisée feront l’objet d’enchères inédites dès 2021

Pour Vincent Lorphelin, les états et leurs champions pourraient se livrer une guerre afin d’en posséder le maximum et le plus rapidement possible.

La banque centrale chinoise indique que « le droit d’émettre et de contrôler une monnaie numérique deviendra un champ de bataille entre les états » avec comme objectif d’interdire ou de limiter l’utilisation d’un crypto-dollar ou crypto-euro. L’objectif étant de briser le monopole du dollar pour internationaliser l’utilisation du yuan. Ainsi, la Chine dévoile plus d’une centaine de brevets qui couvrent la production et la circulation en passant par l’émission des cryptomonnaies.

Vincent Lorphelin précise que la Chine possède plus d’un millier de brevets dans le secteur des cryptomonnaies, les États-Unis 600 et seulement 60 en Europe. Ainsi les différents états vont se lancer dans une course d’achat de brevets ce qui risque de rapidement faire augmenter les prix de ceux-ci.

Vincent Lorphelin finance la protection des start-up de la french tech (100brevets.tech) et accompagne la stratégie de propriété intellectuelle des entreprises innovantes (Venture Patents).

Voir son profil.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Le Monde
Article précédent

Cryptomonnaies : « La Chine menace le cœur de l’économie mondiale : l’Internet de l’argent »

gold-colored Bitcoin
Article suivant

Comme pour l’histoire d’internet, la crypto-sphère ne tiendra pas ses promesses initiales

Derniers articles / Iconomie