Blog

« Le Métavers est attendu comme une vague de la transition numérique plus puissante encore que le web, le commerce électronique et l’ubérisation réunis »

208 vues

LE MONDE du 21 mai 2022 – Un collectif réuni autour du Think tank du métavers européen, fondé par Vincent Lorphelin, décrit, dans une tribune au « Monde », la feuille de route qui permettrait aux pays de l’UE de ne pas rater ce nouveau virage numérique mondial. Tribune co-signée par : Vincent Lorphelin, Entrepreneur, Auteur et

Métavers européen : soyons plus ambitieux M. Macron !

////
126 vues

OPINION. Vouloir créer un métavers européen, comme l’a annoncé le président et candidat Emmanuel Macron, n’est-il pas le même vœu pieux que de créer un cloud souverain qui, avec le projet Gaïa-X, a révélé un retard irrattrapable de dix ans ? Par Vincent Lorphelin, entrepreneur et co-Président de l’Institut de l’Iconomie et Christian Saint-Etienne, professeur

Il faut une stratégie française pour le métavers

/////
973 vues

Pour ne pas reproduire nos dix ans de retard sur le cloud, l’Etat doit définir dès aujourd’hui sa stratégie pour les métavers, estiment Vincent Lorphelin et Christian Saint-Etienne. Les films « Matrix » et « Ready Player One », les jeux Fortnite, Minecraft et Roblox illustrent ce que seront les métavers : des univers virtuels

« La cryptomonnaie stable est un OVNI juridique »

///
308 vues
Le Monde

Les Etats restent réticents face au développement des monnaies numériques privées, qui sont un puissant levier d’innovation, note l’expert du numérique Vincent Lorphelin dans une tribune au « Monde ». Tribune. Le bitcoin voulait, dès 2009, être la première monnaie privée numérique. Mais son utilisation insignifiante comme moyen de paiement l’a, pour l’instant, disqualifié en tant que monnaie.

La clé de l’économie contemporaine

449 vues
man in grey crew-neck t-shirt smiling to woman on counter

J’observe les commerçants qui travaillent dans mon canton des Cévennes. Quelques-uns sont désagréables et incompétents mais ils sont peu nombreux car une sélection naturelle tend à les éliminer. La plupart de nos commerçants sont aimables et compétents : ils connaissent leurs clients, ils connaissent les produits qu’ils vendent, ils sont capables de signaler à un client

Le token : la propriété d’origine contrôlée

////
740 vues

Xerfi Canal a reçu Vincent Lorphelin, Fondateur du fonds de brevets 100brevets.tech et co-président de l’Institut de l’Iconomie, pour parler du token. Une interview menée par Jean-Philippe Denis.

La Chine lance la guerre des Crypto-monnaies par les Brevets

////
566 vues

Vous dites dans le Monde que, avec ses brevets, « la Chine menace le cœur de l’économie mondiale ». Pourquoi ? La guerre des brevets a été déclarée le 21 septembre dernier par la Chine, qui veut contrôler les monnaies numériques. La banque centrale chinoise a dit, je cite « le droit d’émettre et de contrôler une monnaie numérique

Quatre champs de bataille iconomiques

//
994 vues

Voici l’introduction et la conclusion d’un livre édité par l’Institut de l’iconomie sur Amazon le 15 avril. *     * Introduction Le phénomène de l’informatisation, que l’on nomme souvent « numérique », confronte chaque entreprise, chaque institution et chaque nation à des possibilités et dangers nouveaux : il transforme les produits et l’ingénierie de la production, attise la concurrence et

Guerre économique Chine – États-Unis : les faits

/
1 942 vues

L’affaire du bannissement hors des réseaux américains du leader mondial des équipements de télécommunication, le chinois Huawei, connaît chaque jour de nouveau rebondissements : lors du G20 d’Osaka fin juin 2019 le président américain semblait avoir assoupli sa position, le 7 juillet 2019 un article du Financial Times annonçait que la divulgation de CV d’employés

L’interopérabilité des systèmes d’information

3 281 vues
A MacBook with lines of code on its screen on a busy desk

Je me trouvais voici quelques mois dans le bureau d’un directeur général dont l’entreprise s’associe à divers partenaires pour élaborer ses produits. J’ai prononcé le mot « interopérabilité ». « Ah non, s’écria ce DG. L’interopérabilité, c’est beaucoup trop compliqué. » Surpris, j’ai sursauté et, manquant à tous mes devoirs de consultant, me suis écrié « mais alors votre

1 2 3 30